Un site fort chatoyant
"Avec un peu de chance, Hag sera fusillé comme Guy Moquet." -Monsieur Maurice




Dans la catégorie "prenons deux trucs bons et collons-les ensemble", le brownie au gianduja se pose bien. Et même si vous ne souhaitez pas tenter l'aventure complète, les recettes de brownie et celle de gianduja se suffisent à elles-même et donnent d'un côté un gâteau simple à faire mais très efficace, de l'autre une pâte à tartiner qui laissera vos papilles en extase et leur fera oublier toutes les pâtes à tartiner du commerce.


Pas très beau, mais très bon.


Pour le Brownie ultra facile :
4 oeufs (ce qui fait environ 200g)
200g de beurre
200g de chocolat pâtissier
200g de sucre (ou 130 c'est bien aussi si vous ne souhaitez pas que ce soit trop trop sucré, le gianduja rajoute pas mal de sucre en plus)
100g de farine
50g de noix en morceau
pincée de sel

Faire fondre ensemble le chocolat et le beurre, puis laisser refroidir.
Battre les oeufs avec le sucre jusqu'à obtention d'un mélange homogène moussu et qui blanchit lorsqu'on arrête de battre.
Incorporer la farine et le sel dans le chocolat au beurre, puis les noix, puis incorporer la mousse oeufs/sucre à la spatule.
Verser dans un plat beurré et enfourner pour 40min à 170°c, ou jusqu'à ce que le tout dessus du Brownie (la partie qui cuit la dernière) commence à crevasser. Dans le doute, coup de couteau dans le centre du gâteau : il doit ressortir propre (quoique sans doute un peu gras).
Sortir du four et laisser reposer une bonne heure.


Pour le gianduja de compet' :
80g de noisettes décortiquées
80g de sucre
80g de chocolat

Dans un four préchauffé à 150°c, enfourner les noisettes pendant 15min. On ne rigole pas sur la température ou le temps de cuisson, sinon ça crame et on a l'air con devant son tas de noisettes brûlées.
Enlever la peau des noisettes torréfiées. La technique de ouf : les mettre dans un torchon propre et les frotter vigoureusement les unes aux autres. Une fois que le plus gros de la peau est partie, c'est gagné.
Mixer les noisettes pour obtenir la pâte la plus homogène possible. Ajouter le sucre et re-mixer pour obtenir à nouveau la pâte la plus homogène possible.
Faire fondre le chocolat et l'ajouter au mélange et voila.


Maintenant, pour peu que vous ailliez résisté à la tentation de vous bâfrer tout le gianduja, prenez un long couteau et ouvrez le brownie en deux. Tartinez-votre pâte magique sur un côté et refermez incognito le brownie. Laissez reposer un peu, ou pas, mais après une nuit au frigo c'est encore meilleur.