Un site fort chatoyant
27. Ce qui attend les hommes morts, c'est tout autre chose que leur espérance et leur opinion.




"Comme tout s'arrange, c'est la patience qui fait ça, c'est le temps qui passe, c'est la terre qui tourne qui fait ça, qui fait que la terre ne tourne plus, que le temps ne passe plus, que la souffrance cesse, il n'y a qu'à attendre, sans rien faire, ça ne sert à rien, sans rien comprendre, ça n'avance à rien, et tout s'arrange, rien ne s'arrange, rien, rien, ça ne finira jamais, cette voix ne s'arrêtera jamais, je suis seul ici, le premier et le dernier, je n'ai fait souffrir personne, je n'ai mis fin aux souffrances de personne, personne ne viendra mettre fin aux miennes, il ne s'en iront jamais, je ne bougerai jamais, je n'aurai jamais la paix, eux non plus, mais voilà, ils n'y tiennent pas, ils disent qu'ils n'y tiennent pas, ils disent que je n'y tiens pas non plus, à la paix, après tout c'est possible, comment y tiendrais-je, qu'est-ce que c'est, et cette histoire de souffrance, qu'est-ce que c'est, ils disent que je souffre, c'est possible, que je serais mieux si je faisais ceci, si je disais cela, si je bougeais, si je comprenais, s'ils se taisaient, s'ils s'en allaient, c'est possible, que voulez-vous que je sache, de ces choses-là, que voulez-vous que je comprenne, à ce qu'ils disent, je ne bougerai jamais, je ne comprendrai jamais, je ne parlerai jamais, ils ne se tairont jamais, ils ne s'en iront jamais, ils ne m'auront jamais, ils n'y renonceront jamais, un point c'est tout, j'écoute."

Samuel Beckett, L'innommable